Quelque chose frappe

Publié le par UniqueMan

Parfois, soudain, demain ou l'autre jour je ne sais plus très bien, quelque chose frappe. Une chose terrifiante toc à la porte. Elle m'entoure, me submerge, est-ce que je dois résister ? Pas de place pour les faibles ? Pas de place ? Qui juge ? Rien à foutre, au diable les conventions. J'ai envie de voir, qu'elle est cette chose qui me nargue, qui glisse sous mon regard. Fébrile, nerveux, je me lance en échappant mon courage du bout des doigts, la porte s'ouvre. C'est alors qu'elle apparaît devant moi, dans toute sa grandiloquence grotesque, stupide et fétide. Pas vraiment menaçante mais glaçante, pétrifiante, elle me lance un regard tétanisant capable d'inoculer le tétanos à tout un tas d'os. Je pensais faire preuve d'ouverture d’esprit en invitant le diable à dîner mais il n'en repartira jamais vraiment. Me lançant des piques à chaque fois que ma pensée l'ignore. Comme si, comme une boite de pandore, j'étais pieds et poings liés à cette foutue angoisse, ce sentiment de vide, d'abandon et de désespoir. C'est bon merde, j'ai compris le message, vous avez le droit d'aller faire chier quelqu'un d'autre ! J'ai rien demandé ! Lâchez moi bordel ! Fermer la porte ? Perdre cette nouvelle couche existentielle, mettre des œillères pour vivre tranquille, loin du tumulte, loin des vagues, loin de l’électricité du danger ? Vivre et souffrir ou mourir calmement. N'y a t-il pas d'autres options ? Parfois, soudain, demain ou l'autre jour je ne sais plus très bien, quelque chose frappe.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article