Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’Étrange Festival - 17ème édition - Épisode n°3 : Frigidité.

Publié le par UniqueMan

Episode n°3 : Frigidité.

05 septembre 2011, Trop loin, déjà vu ou trop espagnole et trop de Mocky car oui, il faut le savoir le lundi le Forum des Images est fermé et cette année l’Etrange Festival a décidé de s’exporter un peu hors des murs avec deux séances au cinéma Le Méliès à Montreuil (cinoche très sympa et en plus très abordable) 22nd of May vu la veille et Viva la Muerte défendu par Jean Pierre Mocky, un film qui manque à ma culture mais que je n’ai pas le courage de voir en ce jour parce que je fais des phrases trop longues et que cela me fatigue.


 

06 septembre 2011, Soirée musique étrange avec Marc Caro en performance live sur le Bunker de la dernière rafale et Tuxedomoon sur Pink Narcissus ! Ouais, classe, une soirée que j’avais envie de tenter mais le tarif proposé (25$ tout de même !) et ma journée de boulot dans le pif m’ont démotivé. J’ai quand même pris mon courage par les seins pour aller voir The Clinic projeté à 21h15 dans la salle 30… Oui, il y a une salle de cinéma de 30 personnes au Forum des Images et franchement ça fait super bizarre ! L’impression d’entrer dans le salon de quelqu’un! et malheureusement la qualité du projecteur n’est pas la même que pour les autres salles (à moins que ce ne soit simplement pour ce film en particulier, en tout cas la qualité n’était pas top). Bref pour ce qui est du film réalisé par James Rabbits ce n’est vraiment pas une bonne surprise, c’est une sorte de remix des clichés des séries B d’horreur ambiance survival bas de gamme qui sortent directement en dvd inspirés par la vague Hostel, Saw etc. ou bien sûr LE film référence : Massacre à la tronçonneuse.


Bien que le pitch soit assez original et intriguant : « Alors qu’elle passe la nuit dans un motel avec son fiancé, Beth, une jeune femme enceinte, se réveille quelques heures plus tard dans une baignoire de glace et constate qu’on lui a enlevé son enfant. C’est le début d’un long cauchemar… » et que l’aspect général du film soit assez soigné au niveau de l’image et des effets gores, la mise en scène reste trop classique et le film ne décolle jamais. Il réutilise le même schéma de mise en scène jusqu’à l’épuisement, ce qui aura pour effet d’endormir le spectateur et, comble de l’exercice, de ne jamais faire peur ni déranger ! Le twist de fin amusera plus la galerie qu’autre chose mais donnera quand même un dernier souffle inespéré à l’intrigue, ouf ! Le film soulève néanmoins des questions intéressantes (autour de l’exploitation des nourrissons) mais le scénario frise tellement le ridicule et l’improbable qu’il anéantit tout espoir de crédibilité et de questionnement sur un sujet sérieux. Je crois que c’est la première fois que je suis déçu par une sélection de l’Etrange Festival, c’est triste ! Après, ce genre de film il en existe des pleines pelles (Détour Mortel, Motel (qui commence d’ailleurs très étrangement de la même façon), Evil Twins, Cold Prey, Timber Falls, etc. oui, j’en vois des bouses) et heureusement parfois il y a des exceptions comme Wolf Creek qui était terriblement efficace ou encore les remakes de La Dernière Maison sur la Gauche et La Colline à deux Yeux mais pour moi The Clinic rentre plutôt dans la première catégorie… des films regardables et même appréciables en DTV pour les fans du genre mais uniquement pour eux. Donc, bah, c’est pô terrible du tout !

Publié dans Festivals

Commenter cet article