Octobre

Publié le par UniqueMan

http://fr.web.img3.acsta.net/r_160_240/b_1_d6d6d6/pictures/210/359/21035935_20130903173858999.jpg http://fr.web.img1.acsta.net/r_160_240/b_1_d6d6d6/pictures/210/303/21030330_20130823114607709.jpg http://fr.web.img3.acsta.net/r_160_240/b_1_d6d6d6/pictures/210/409/21040932_20130917125844362.jpg

 

La vie d'adèle : Est-ce que ce film mérite tout ce battage médiatique ? Une palme d'or ? Oui et non, j'ai du mal à me prononcer, il y a des choses magnifiques (cette actrice incroyable, cette mise en scène sensible et humaine, son message de liberté) mais aussi beaucoup de chose que je n'ai pas aimé (des clichés horribles sur les deux classes sociales (prolo/artisto), l'homosexualité finalement pas tellement traité, des scènes de sexe d'une froideur étonnante, je n'ai pas compris le but de des scènes, ni choquante, ni érotique, ni rien du tout.... peut-être justement pour montrer la banalité de la chose?). Bref, la vie d'adèle possède des qualités indéniables mais faut-il encore être toucher par le personnage principal.

 

9 mois ferme : Probablement LA comédie française la plus fun depuis un bon moment, Dupontel redevient plus mordant et méchant que dans ces deux précédents films, un petit retour au source façon Bernie, c'est toujours plaisant, gratuit mais totalement joussif. Kiberlain est vraiment excellente et arrive même à expulser Dupontel ! Très con, très drôle, très "taré-débile" ! A voir !

 

Northwest : Très bon film Danois, très fort, vivant et bien interprété qui montre l'inéxorable chute d'un petit cambrioleur du dimanche qui va se laisser embarquer dans des magouilles hasardeuses pour devenir un kaïd réspectable ! Tristement réaliste, c'est impecablement réalisé !

 

http://fr.web.img3.acsta.net/r_160_240/b_1_d6d6d6/pictures/210/262/21026232_20130812112810316.jpg http://fr.web.img6.acsta.net/r_160_240/b_1_d6d6d6/pictures/210/300/21030069_20130822122335313.jpg http://fr.web.img4.acsta.net/r_160_240/b_1_d6d6d6/pictures/210/280/21028038_20130813155654441.jpg

 

As I Lay Dying : James Franco s'enflamme à la réalisation dans un film "auteurisant" en forme de démonstration, comme pour dire "regarder, moi aussi, je peux faire des trucs intelligents". Le pire dans tout ça, c'est que c'est très bien, mais trop austère et il me semble pas assez sincère. Faut quand même se fader un film presque intégralement en split-screen (pour montrer les différents point de vu d'une même scène) d'une histoire triste et sordide sans moment pour réspirer quelques descondes. Déprimant mais fascinant.

 

C'est la fin : Oh tient, encore James Franco, mais cette fois il s'auto caricature dans une comédie américaine qui craque complètement son slip sous forme de film apocalyptique ! Bon, moi je crois que j'ai un bloquage avec ces comédies, je ne sais pas trop pourquoi, c'est drôle et plutôt fun mais tellement inutile et ça ne me fait pas particulièrement bidonner non plus, du coup j'ai trouvé ça long et ennuyant malgré quelques fulgurances drôlatiques. Oui, je suis un vieu con.

 

Prisoners : Oui, c'est très bien fait ! Denis Villeneuve est (il me semble) un réalisateur majeur de ces dernières années (Incendies sont précédent film frôlait le chef-d'oeuvre). Sa mise en scène est brillante, visuellement c'est incroyable, cette ambiance pluvieuse et de grisaille déprimante est très bien retranscrite, c'est triste à souhait. On est assez proche parfois de David Fincher, c'est un peu une sorte de mélange entre Seven et Zodiac. Très bien à part quelques longueurs et quelques trous scénaristiques étonnants.

 

http://fr.web.img2.acsta.net/cx_160_213/pictures/210/232/21023233_20130729173134181.jpg http://fr.web.img4.acsta.net/cx_160_213/pictures/210/380/21038075_20130909110053289.jpg http://fr.web.img3.acsta.net/r_160_240/b_1_d6d6d6/pictures/210/508/21050890_201310181545485.jpg

Publié dans Bobine 2013

Commenter cet article