Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rencontre passionante.

Publié le par UniqueMan

Journal de Bord, Lundi 06 Février 2006:

Je me lève encore à la bourd ce matin, tenpis, lol. Je ne fais pas grand chose le matin et ni en début d'après midi, je mange des sandwitchs "triangles" et c'est super chouette lol. Après tout ça, à 17h il y'a une rencontre avec Hélène Fillières! Un actrice que j'ai (je crois) jamais vu dans un film, jusqu'a aujourd'hui donc. Sa commence par la projection de son Court-Métrage (sa première éxpèrience derrière la caméra) ( Mademoiselle Y)c'est assez spéciale mais pas mal. Après il y'a un débat vraiment intéréssant avec des questions sur sa vie d'actrice etc. Avec des scènes choisit dans les films où elle à joué. Elle les commentent à chaque fois et c'est vraiment bien, sa ressemble un peu aux interviews dans le dvd de studio avec les scènes éxpliqués lol. Nan franchement géniale, l'actrice est vraiment touchante, j'ai beaucoup aimé, j'en ai d'ailleurs filmé une partie. Après, le film Aïe est projeté (avec Hélène Fillières écrit et réalisé par sa soeur Sophie), je vais naturellement le voir et la encore en début et en fin de film Hélène répondra aux questions, bref, un grand moment. Le soir, il y'a Reine d'un jour qui est projeté mais je dois assurer la permanance au théâtre du coup je ne le vois pas, mais je film et j'assiste au débat en fin de film avec toujours hélène fillières et la réalisatrice du film, Marion Vernoux. Très bon moment aussi. Et comme d'habitude la soiré se finit au "dragon vert" autour d'une bierre lol. Mais pas de grande discussion avec l'actrice où la réal. , elles sont fatigués et vont vite se coucher. Je parle cinéma avec d'autre gens et je vais moi aussi me coucher, il est déjà 1h30 du mat'.

Publié dans Festivals

Partager cet article
Repost0

Maximum Douches Froides!

Publié le par UniqueMan

Journal de Bord, Dimanche 05 Février 2006:

Je me lève comme d'hab' sauf que cette fois ci je suis à la bourd, m'enfin bon, je vais voir des courts-métrages plus où moins amateur à 11h, et il y'a de très bonne chose! Je mange vite-fais au Mac-do et je vais voir Entre Chien Est Loup, qui est l'un des films séléctioné pour le festival. Et je suis captivé par le film, il est superbe! A la fin de la séance, il faut voter (prix du public), c'est donc ce que je fais et plutôt en faveur du film! Après je soufle un peu, me balade dans Annonay et je fais quelques plans avec mon caméscope et je me dis que ce serai peut-être pas mal si j'essayé de faire un petit documentaire sur le festival, du coup, je filme un peu, mais comme je ne sais pas par quel bout commencer j'abandone très vite lol. Surtout que j'ai pas de micro alors bon, pas d'interview c'est difficile pour un docu. Bref, après l'acteur principal de Douches Froides déboule,  je discute un peu avec lui et on va manger ensemble!!!! A table il raconte sa vie, comment il est devenu acteur etc. et ce qu'il à fait jusqu'a maintenant, c'est à dire pas grand chose et pas mal de connerie lol. Il n'était pas du tout acteur, mais patissier enfin bref, après je vais voir son film Douches Froides donc, qui est très bien, je ne suis pas terriblement embalé mais c'est pas mal quand même, après le film il y'a un débat avec l'acteur, et je décide de le filmer, pour le son, je verrai bien se que sa donne.... Bref, après tout ça il nous fais un petit coup de djambé dans le théâtre à fond les manettes, très sympa le gars. La soirée se termine au "Dragon Vert" autour de quelques bierre, encore avec l'acteur qui drague toutes les filles qu'il voit lol. Je pars me coucher et lui repart avec 2 nenettes, je lui dis bonne nuit en lui disant de ne pas trop faire le fou, hum hum... Il à pas du beaucoup dormir le salaud, surtout qu'après il repartait à 5heures du mat' pour une interview avec Télérama! bien bien bien... Les filles, les tunes (maintenant il gagné 1500€ par jour sur un tournage) je me dis que c'est pas mal d'être acteur finalement lol. bref, je me couche, c'est 2h du mat' j'suis crevé.

Publié dans Festivals

Partager cet article
Repost0

à la bonne heure...

Publié le par UniqueMan

Journal de Bord, Samedi 04 février 2006:

Je me lève à 9h15, p'tit déj', douche comme d'habitude quoi, ensuite, je vais voir quelques courts-métrages dans la salle du "GOLA" où il y'a des courts-métrages et autre film éxpérimentaux toute la journée et c'est gratuit pour tout le monde, bref, des choses bonnes, d'autres moins. Mais pas le temps de chaumer, je suis réquisitioné pour faire de l'affichage, chic lol. Je fais donc ça jusqu'a midi où je mange dans un restaurant aux frais de la princess (cool). Après je suis recruté pour faire le poireau dans le théâtre pendant la projection du film en début d'après midi, que du bonheur. Une fois cette tâche finit, je me dirige vers la salle informatique du festival pour écrire le journal de bord de Vendredi! Et bon, après je décide d'aller voir un film, parce-que quand même, je me suis un peu déplacé pour ça! Donc je vois, The Mission, un film avec un scénario assez banale, mais une mise en scène assez hors du commun et un visuel vraiment superbe! bonne surprise donc! Juste avant le film il y'a eu un court-métrage (Kitchen), lui aussi très sympa, c'est une sorte de film d'horreur gastronomique, tout un programme! Après ça je suis encore requisitioné pour faire le poireau pendant la projection d'Un Homme Un Vraie avec un débat avec l'acteur en fin de film, j'suis un peu dégouté, mais bon, après le film, je suis allé boire un coup avec lui, donc c'est pas si mal lol. Quelqu'un d'assez intéréssant en tout cas, mais comme je n'avais pas vu le film, j'ai pas vraiment pu en savoir plus, surtout que je n'avais jamais vu cet acteur dans d'autre film me semble t-il. Bref, il est 2h du mat', je rentre me coucher.

Phrase du jour: Si tu prends t'es pieds pour du pain, du pain tu mangera bien souvent la tête à l'envers. Mais si ton pain à une forme de pied, là, tu peux être certain qu'il fera froid cet hiver.

Publié dans Festivals

Partager cet article
Repost0

Bonne nouvelle, y'a l'net !

Publié le par UniqueMan

Journal de Bord, Vendredi 03 Février:

Je me lève à 11h tranquillement après une longue nuit de sommeil franchement mérité! Un petit déjeuné rapide et une douche et c'est partie, installation d'affiche, brife avec les organisateurs et pouf me voilà doté d'un badge "organisation", que demander de plus? L'après midi est chaude, niveau action en tout cas, parce-que dehors, c'est vraiment pas ça, neige est compagnie, brrr. Bref, les dernières préparations terminés, c'est le coup de speed, car l'invité de ce soir n'est pas au rendez-vous, elle est bloqué dans le train, à cause, nous dit-ont d'un accident sur la route! Moi je dis, vive l'ardèche... En tout cas il est 6h30 et c'est l'heure des grands discours à la Mairie d'Annonay. S'enchaîne, Président et Directeur de la MJC, une député de la région adjointe à la culture qui ne fait que passer et bien sûr, le maire de la ville, qui s'auto-proclame le meilleur du monde avec "son" festival le meilleur lui aussi, il s'attribu tout le mérite etc. Bref, en sommes, beaucoup de blablabla pour pas dire grand chose. Je retiendrai l'essentiel, le festival d'Annonay est là pour mettre dans la "lumière" les jeunes réalisateur et pour les aider en les diffusants, et que c'est une équipe de passioné de cinéma qui à monté le projet depuis 23ans!

Après un rapide "verre de l'amitié" et quelques plans mal cadré qui ne serviront surement à rien, il ne me reste à peine 10mins pour manger quelque chose et rejoindre le théâtre où se déroule la véritable ouverture du festival avec en film d'ouverture La Petite Jérusalem. Hop, le temps de "déguster", un kébal-frite en 1min, je saute dans le théâtre, pour la séance, pas de place en bas, ni au premier, je monte au deuxième étage, vu plongeante sur l'écran, c'est pas génial, mais plutôt confortable et l'acoustique est bonne, donc parfait!

 Les révalations du moment avec l'interview d'Isabelle Pragier, productrice de La Petite Jérusalem. (débat interview avec elle après la séance). J'en fais un petit résumé pour vous:

- Le film à coûté 1.2 M€ alors que, en exemple, la productrice nous dit que les Bronzés 3 ont coûté 35M€, bref, un budget très sérré donc, avec un tournage limité de 3semaine avec 2semaine à Sacrcelles dans un appartement de 125m² pour une équipe de 35personnes, bref, que du bonheur quoi, mais la productrice nous rassure en disant que tout s'est bien passé. (tendu mais bien).

- Il y'a eu des difficultés pour tourner certaines scènes, comme la dernière scène d'amour des 2jeunes à qui j'ai déjà mangé leurs noms! Parce-que c'était le troisième jour de tournage et qu'il y avait de la nudité et des rapports plutôt très intîmes! Les acteurs ne se connaissant pas et l'actrice en étant en fait qu'a son premier film! bref, beaucoup de paramètre qui font que l'on imagine bien la difficulté de la chose. Après les certaines scènes dans l'appartement étaient dure à mettre en place, car il y'avait trop de monde (petit éspace-grosse équipe), et que c'était souvent des plans séquence!

- La réalisatrice est un peu une tête de lard et qu'elle dit souvent "non à tout" et que la produtrice avait déjà travaillé avec elle sur un court-métrage et qu'elle avait dit, plus jamais! lol. Sauf que quand elle est arrivé avec le scénario de la petite jérusalem, tout s'est résolu. Elle ne voulait pas mettre de la musique sur son film au départ, mais après préssion des distributeurs elle à finit par céder.

Après beaucoup de question inutile sur les dvds et autre truc sans queue ni tête, elle nous annonce le titre de son prochain film, une adaptation d'un roman, d'on j'ai oublié le nom, sa vous fait une belle jambe donc hein? mouarf. Bref, tout le monde sort de la salle, moi y compris et direction le "dragon vert" un lieu de convivialité pour boire et manger pendant la duré du festival, il y'a trop de monde, je connais personne, je fais quelques plans dans le noir, des trucs bien moche que j'affacerai surement et je rentre me coucher et j'écris ce petit mot sur mon lit, il est 1h30, c'est une horaire raisonable pour se coucher, c'est donc se que je fais.

Demain le programme bien plus chargé m'attend alors je m'endore pleins de films dans la tête.

Publié dans Festivals

Partager cet article
Repost0

...::: Contre Temps :::...

Publié le par UniqueMan

Journal de Bord, toujours Jeudi 02 Février:

La temps à décidé de s'en méler en créant une faille spatiau-temporelle qui à annéanti une grosse partie de mon équipage de navigation pour rejoindre le reste des troupes pour le grand rassemblement. Je n'ai donc pu partire à l'heure prévu, et je me retrouve à attendre une navigation de sauvetage pour pouvoir y aller. Si la malédiction s'en mèle dès aujourd'hui, sa risque d'être corsé pour les jours suivants.

La phrase du moment: Si le temps s'arrète, alors, le temps sera en retard. Si le temps est retardé, nul ne sait combien de temps cela va durer. Distortion narurelle des couches minutaires, dilatation du port horairal.

La quète ne fait que débuter, accrochez vos ceintures... à bientôt pour le prochain rendez-vous.

Publié dans Festivals

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 > >>