Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L’Étrange Festival - 17ème édition - Épisode n°2 : Vicissitude et volonté.

Publié le par UniqueMan

 

Épisode n°2 : Vicissitude et volonté.


03 septembre 2011, le choix est rude, il y a The Theatre Bizarre qui est très alléchant et qui n’a, en plus, qu’une seule et unique séance, aujourd’hui à 19h30. Il y a aussi une première sélection de courts métrages et Kill List qui est, d’après les rumeurs LE film à voir. Bien sûr, bien d’autres films sont à l’affiche mais ce sont ces 3 programmes qui retiennent l’attention de Cinevenement. Bon, c’est chiant de parler pour un site et c’est n’importe quoi… La suite sera donc à la première personne parce-que merde, faut arrêter les conneries.

Le choix étant bien trop compliqué à faire, j’invoque les astres pour qu’ils me disent quoi choisir. Le résultat est aussi étrange que le programme de ce festival car les astres m’ordonnent de façon subite de faire la fête dans un bar jusqu’à 7h du mat’. J‘exécute donc ces directives avec des remords qui s’effaceront dans les bulles du champagne.


04 septembre 2011, le réveil matinal de 16h se fait curieusement sans souffrances particulières. Je décide de me ressaisir, j’ouvre le programme de l’Etrange et je suis fort intrigué par ce pitch « Un agent de sécurité n’a pas pu empêcher l’explosion d’une bombe dans le centre commercial où il officie. Son travail est remis en cause par les survivants de l’attentat, et il est contraint de traquer le terroriste dans un monde parallèle. »

 

C’est celui de 22nd of May (Soudain le 22 mai, sortie ciné : 2 Novembre 2011) de Koen Mortier, le réalisateur du remarqué et remarquable Ex Drummer, un film sombre, puissant, trash, nihiliste, perturbant et résolument punk qui est une âcre critique de la société flamande et qui d’ailleurs vient de sortir en DVD. Bref, je saute dans le métro et me retrouve dans la salle 300 du Forum des Images face à Koen Mortier qui est venu faire la présentation de son film. Il nous souhaite bien du courage et nous demande de ne pas partir après le premier quart d’heure ; il nous dit aussi que « ce n’est pas un trip sous acide mais que cela pourrait s’en rapprocher » et nous souhaite bonne chance.

22nd of May fascine par ses images, il y a des plans techniquement très impressionnants, l’étalonnage plutôt sombre dans les teintes marrons et gris est saisissant ! L’ambiance est contemplative, douce et drôle mais angoissante. Le scénario inéluctable est simple mais fonctionne bien malgré quelques petites digressions inutiles qui font traîner le récit. Les images aux ralentit de la fin sont épatantes. 22nd of May est un film étonnant et doucement paranoïaque bien dans l’ère du temps qui traite de façon imaginaire la peur du terrorisme. Il ne plaira sans doute pas à tout le monde car il est assez austère dans sa forme mais pour ma part j’ai vraiment accroché et trouvé ce film captivant, original et visuellement talentueux. Je vous recommande chaudement de regarder la bande annonce ci dessous. Koen Mortier, un cinéaste à suivre! (22nd of May sort en France le 2 novembre prochain sous le titre Soudain le 22 mai).

 

 


Publié dans Festivals

Partager cet article
Repost0

L’Étrange Festival - 17ème édition - Épisode n°1: L’exorde !

Publié le par UniqueMan

Après un été morne faisandé par des blockbusters fadasses, il était temps que l’Étrange Festival revienne une dix-septième fois pour nous proposer un cinéma différent, qui ose et qui sort des sentiers battus… Un cinéma qui semble disparaître des salles obscures pour des raisons de frilosité de la part des distributeurs ! Achetez vous des pulls nom de dieu ! Oui, cette accusation est totalement gratuite car les rouages économiques du septième art sont obscures et bien plus complexes, mais il est triste de constater que le cinéma n’est plus qu’une énorme multinationale baveuse et avide de pouvoir. Comment ça dénonce ! Bref, vous n’êtes pas forcément parisien ou vous avez juste eu uneflémingite aiguë et n’avez pas eu le loisir de vous rendre à l’Étrange Festival ? Et bien c’est con ! Heureusement nous avons arpenté pour vous les roses couloirs du Forum des Images (oui parce-que l’Étrange Festival c’est la dedans !) et en voici un petit compte rendu fugitif avec des images en couleurs vertueuses et des liens cliquables périssables !

 

Épisode n°1:  L’exorde !

02 Septembre 2011, l’Étrange Festival, dix-septième du nom s’ouvre en beauté avec une présentation truculente de Frédéric Temps (délégué général et créateur du festival) suivi de prêt par Jean-Pierre Mocky acclamé, fidèle à lui même et donc rebelle devant l’éternel qui nous livrera une fanfaronnade mythique tout en gueulant que le cinéma est en train de crever. Le plus important de la soirée est bien évidement le film, une belle avant première avec The Divide de Xavier Gens (Frontière(s), Hitman) qui scotchera le public par la force d’un huit-clos suffocant et d’une mise en scène d’une efficacité redoutable ! Même si certains effets spéciaux sont un peu « too much » cela ne dessert jamais le récit. Après un bordélique mais créatif premier film (Frontière(s)) et une expérience américaine que l’on passera sous silence, Xavier Gens nous prouve ici qu’il est l’un des réalisateurs de « film de genre » en France sur qui il faudra sans doute compter. Personnellement, je suis convaincu et conquit par The Divide et j’espère qu’il aura une distribution digne de ce nom.


L’anecdote du jour: Xavier Gens nous à raconté qu’en début de tournage alors que l’équipe avait déjà construit les décors, les financeurs ont abandonnés le projet à cause du scénario trop sombre et jusqu’au boutiste. Sur ces entrefaites un mec de la régie vient le voir en lui disant que ce n’est pas possible d’arrêter le tournage car c’est son seul boulot et lui demande d’appeler ses parents car si il le fait lui même ils ne le croiront pas. Passionnant non ? Là ou ça devient marrant, c’est que Xavier Gens s’est prêté au jeu et en appelant les parents du type en question, ils lui ont demandé ce qui lui manqué pour faire le film, il a répondu nonchalamment 2 millions de dollars… Et PAF, 24h après ils lui on répondu qu’ils étaient partant pour combler ce vide et donc en gros de financer le film de A à Z.

Bref, une ouverture en grande pompe avec un film de qualité, what else ?

A SUIVRE...

Publié dans Festivals

Partager cet article
Repost0

DSK en slip !

Publié le par UniqueMan

http://www.leparisien.fr/images/2009/09/11/635429_dsk.jpg

 

Faire des bulles avec du vent, manger du vide tout en reniflant de l'eau en poudre. Pourquoi la télévision se transforme de plus en plus en gloubi boulga indigeste? Une nourriture d'ailleurs inventé par ce même média. S'inventer ses propres codes et broyer le tout sans aucun sens? De prêt c'est l'impression que cela donne, de loin, malheureusement, se dessine les rouages d'un système dirigiste, imposant une vision du monde, une façon de vivre et même une façon de penser. Une image facile, une réflexion fumeuse, un conte de science-fiction utilisé avec talent dans le film Télépolis de Esteban Sapir? Franchement, quel est l'intérêt de savoir la couleur du slip de Dominique Strauss Kahn avant, après et pendant l'agression? Faut-il vraiment que la vie des politiciens remplace celle de la politique? Faut-il vraiment écrire des articles sur cette affaire sur tous les blogs de la planète? Suis-je donc un imbécile qui profite d'un phénomène médiatique pour ajouter son grain de sel dispensable? Assurément! Tout comme cet article qui tourne en rond pour ne rien dire mais qui finalement illustre assez bien mon impression sur la télévision actuelle.

 

Devoir chercher soi-même les bonnes infos objectives, les fims à voir, la musique à écouter et ses pieds pour marcher demande un effort considérable mais essentiel à la survie de l'humanité. (Une citation de Romero, mon zombie doméstique).

 

Mais qu'est ce qu'il dit?

Publié dans Mr. Blog

Partager cet article
Repost0

Août

Publié le par UniqueMan

CalendrierBLOG Août 

 

 

http://images.allocine.fr/r_120_x/medias/nmedia/18/78/77/24/19761986.jpgSuper 8:

Attention les yeux, monsieur Spielberg et monsieur Abrams se réunissent pour nous proposer un super truc nouveau, trop bien, trop fantastique. Et bien... j'ai trouvé ça divertissant mais globalement chiant et pas du tout innovant, j'ai vraiment eu l'impréssion de voir un resucé des productions spielbergiennes des années à l'ancienne (E.T. / Rencontre du troisième type) mixé avec les Goonies... Un cinéma qui ne m'a jamais tellement fait vibrer et qui du coup n'a toujours pas tellement d'impacte sur moi aujourd'hui. Je pense que les fans de ce "style" apprécieront sans doute le film mais personnellement je n'ai pas trouvé ça bien fantastique.

 

http://images.allocine.fr/r_120_x/medias/nmedia/18/84/60/29/19765980.jpgLa Planète des Singes : Les Origines

C'est un très bon blockbuster et contre toute attente c’est sans doute le moins débile, le plus intéressant et le mieux fait de cet été. Pour moi Les Origines est à la saga originale ce que le Batman de Christopher Nolan est à ceux de Tim Burton. C’est à dire, plus contemporain et ancré dans un univers réaliste avec une réalisation très efficace. En plus il utilise le schéma d’un film de zombie alors pour moi, c’est magnifique. Très bonne surprise, ça vaut le détour.

 

http://images.allocine.fr/r_120_x/medias/nmedia/18/82/68/39/19771826.jpgMelancholia:

Ouais, j'suis trop un artiste, je fais trop des trucs étranges... Oui mais non, là je n'accroche plus. L'idée est pourtant intéréssante, le fond aussi, mais en dehors de la scéne d'intro (des ralentits sublimes) et une fin quand même impréssionante je me suis bien ennuyé! Filmer du vent, des scènes vides et des personnages fatigués et donc fatiguants... je décroche! Je comprends l'idée, c'est d'ailleurs le titre même du film, mais j'ai eu vraiment beaucoup de mal avec la forme. Néanmoins, je suis content que ce genre de films existent et sortent aux cinéma car c'est assez proche de l'éxpérimental. En tout cas, j'ai eu du mal mais ce n'était pas le bon moment pour moi de le voir.

 

http://images.allocine.fr/r_120_x/medias/nmedia/18/84/69/36/19774937.jpgCapitaine America : First Avenger

Franchement, ce film ne vaut pas la peine de s'y attarder, c'est mauvais, mal foutu, fatiguant et la 3D est ignoble.

 

http://images.allocine.fr/r_120_x/medias/nmedia/18/82/01/69/19788140.jpgCowboys contre envahisseurs:

L'idée de départ est plutôt mortel (geekment parlant) et retrouvez Harrison Ford au cinoche est quand même très plaisant (oui bon geekment parlant aussi). Résultat, une grosse patate froide! Cowboys contre envahisseurs n'a de bien que son pitch, Harrison ne sert absolument à rien et globalement c'est vraiment n'importe quoi. Une sorte de gros mashup fabriqué par Hollywood, pas du tout novateur, redondant à mourir et beaucoup d'incohérence. Avec tout ça vous vous dites sûrement que c'est ennuyeux et horriblement chiant. D'un côté vous avez raison mais allez savoir pourquoi, j'ai quand même trouvé ça agréable parce-que Hollywood sait nous faire des bonnes sauces pour qu'on avale tout rond, que Daniel Craig en cowboy c'est crédible et presque classe et que certaines scènes débiles sont quand même assez joussives. 

 

http://images.allocine.fr/r_120_x/medias/nmedia/18/83/94/10/19765824.jpgThis Must Be The Place:

Très agréable, une très belle image, une chouette musique, une poésie mélancholique drôle et touchante, une crise d'itendité forte et une sombre histoire de vengeance! Photo : La Piel que HabitoSean Penn nous livre une belle performance et tient bien le film sur ces épaules. C'est divertissant, drôle, fun, joli et pas con! Très plaisant.


La Piel Que Habito:

Je crois que j'aime plus le côté obscure de Pedro et avec ce dernier film je suis comblé. Très beau, très poétique, avec une efficacité redoutable dans sa réalisation. Ce film est aussi fascinant que dérangeant. A découvrir !

 

Green Lantern: En Août c'est Blockbusters à tout les étages. Celui-ci est amusant! Bien plus que Capitaine América ou même Thor! Enfin, je trouve!

 

La Guerre est déclarée

Destination Finale 5 

   

 

  

Publié dans Bobine 2011

Partager cet article
Repost0

CUT - Trailer - Paris Courts Devant

Publié le par UniqueMan

CUT button web

Bonjour les amis, une nouvelle émission est en préparation (et même plusieurs). Cette rentrée s'annonce chaude bouillante et risque bien d'embraser le site cinévenement.com vers une popularité éléphantesque. Voici donc une brève vidéo, mi-bande annonce, mi émission qui lève le voile sur le sujet de la prochaine et véritable émission! Après une édition zéro, après m'être fait volé la caméra, après un été pitoyable et enfin, si dieu le veut cette émission verra le jour et en tout cas, ce n'est pas les sujets qui manquent et pour une fois, les gens répondent à mes solicitations! Je préfère ne pas crier victoire trop tôt, car je ne suis évidement pas à l'abrit d'un méchant rebondissement.

La vidéo que vous allez regarder se dénue sur la page d'accueil du site Paris Courts Devant, et ça franchement c'est la classe même si je passe sûrement pour un âne avec ma tête de poivron ainsi mise en avant.


Publié dans CUT

Partager cet article
Repost0

1 2 > >>