Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Blood And Chocolate - Katja von Garnier

Publié le par UniqueMan

Le Goût du sang Etrange que ce Blood and Chocolate qui ne cause que très peu de chocolat. D'ailleurs le titre en français est Le Goût du Sang, après c'est moins jolie mais bon. Franchement, je pense que dans le bouquin, parce-que oui c'est une adaptation d'un roman de Annette Curtis Klause, il y'a une allusion, en tout cas un genre de métaphore avec l'attirance du chocolat et celui du sang... Enfin bref, des bétises, un soupçon morbide et gothique du plus belle effet. Et moi... je dis n'importe quoi.

C'est quoi, c'est qui, pourquoi où et comment?

Alors donc c'est un film ! Oui, quelle surprise! Et ça parle de lycanthropie (des hommes-loups pour ceux qui débarquent du monde réel), d'une histoire d'amour et puis c'est à peu près tout. C'est réalisé par Katja Von Garnier Sur une affiche américaine, il écrit en gros "Par les producteurs d'Underworld".... Alors déjà, je comprends pas bien l'interêt de mettre en avant les producteurs du film, car ça n'a quand même pas grand chose à voir avec la qualité du film! cela prouve quoi? bref, du coup avec son pitch à deux francs et son affiche racoleuse, ça ne part pas très bien.

Malheureusement la suite ne fait que confirmer la première impréssion... d'un manière générale le film est plat, il ne se passe pas grand chose. L'acteurs (Olivier Martinez) qui incarne le "méchant" de l'histoire n'est pas du tout convaincant! Les dialogues tombent souvent à l'eau. Et surtout c'est bien trop moralisateur à mon goût. genre "mais tu sais, t'as vie t'appartient, nianiania". Puis bon, un film où les loups-garous sont remplacés par des yamakasi en bois complétement neuneux c'est un peu déprimant.



Reste que quand même qu' il y'a quelques chouettes idées dans le scénario et la transformation en loup est sobre et efficace, c'est même assez beau.

Et donc pour vous donner une conclusion, c'était quand même pas si désagréable à regarder, l'image est assez belle, l'actrice principale s'en sort pas trop mal et les petites transformations sont sympathiques. Le scénario est un soupçon original, du coup on ne s'ennuit pas trop. Donc un film "moyen" qui s'évite où se regarde tout aussi bien.

Publié dans Critique sur un film

Partager cet article
Repost0

Quand le geek revient au galop !

Publié le par UniqueMan



Face à l'ampleur des projets qui pointent le bout de leurs nez ainsi qu'a ma soudaine motivation venue d'un autre monde, ma facette geek remonte à la surface et me plonge dans un coma profond. Entre perte existentielle et bidouillage informatique complétement paumé dans un jeu vidéo tout en pixel moche... Je suis en état de lévitation étrange au dessus de ma vie. Je ne dors presque plus et j'ai mal à la tête, je n'ai plus aucune patience pour rien de rien et je m'énèrve devant n'importe quel problème, aussi ridicule et petit soit-il.

Je suis en crise, en galère de windows, en galère de crise, en crise de galère!

Remise en question, sur le comment du pourquoi de ce blog, vais-je passer 100ans à faire des jpegs et des gifs pour éclater de bonheur de premier couillon qui viendra se perdre sur mes pages? Est-ce que je dois installé windowsXP où tenter l'éxpérienceVista...ou LinuX? Est-ce que je me motive pour parler sur les forums et tout ça, pour faire parler et raisonner sur la toile mon existence virtuelle pour avoir des statistiques de fréquentation hallucinante? Faut-il avant tout ça que je me mange tous les épisodes de Kaamelott pour rire tout seul sur mon matelas mousse? Mais qu'est ce que ce bordel virtuel représente? Rien? Du vide pour geek attardé?



Où alors, je laisse tomber (un peu, faut pas abuser non plus) ce caca de pixel pour m'adonner à une vie moins remplit de bits? En faisant autre chose que me coller le cul sur un ordi pendant mon temps libre... en écrivant des scénarii de folie, en lisant des livres instructifs et incroyables... Tout en regardant quelques films de la nouvelle vague ainsi que la période expréssionniste allemande, les yeux rivés sur les détails du Cabinet du Docteur Caligari pour comprendre la "clef" du Cinéma avec un grand Q.

Encore de la branlette de geek de toute façon, quelque soit le truc dans quoi je me plonge il faut que j'y aille de façon impliquante voir extremiste. Alors quoi? Alors pourquoi et de quoi de quand, de qui je parle? de moi, où peut-être, enfin ça encore c'est moins sûr. Quoi qu'il en soit, comme à mon habitude je patauge dans la purée. J'éspère juste qu'avec le temps cette purée finira par se solidifier un peu.

Je laisse en conclusion de se méssage informe, une vidéo, pour, tout simplement, vous pisser dessus. Prévoyez quand même des vêtements décontractés.

Bon alors c'est un
LIEN DE MERDE mais c'est ça la vie aussi.

Publié dans Mr. Blog

Partager cet article
Repost0

Gangpol & Mit

Publié le par UniqueMan

De l'âne au cochon en passant par les coquillages ce blog c'est n'importe quoi et pendant ce temps, les lardons de st jacques braient... et moi, je vous parle MUSIQUE, où plutôt bidouillage collage vidéo, sonore en textil retourné dans un monde de oui-oui fracassé du citron, tout en pixel où autre inventions épiléptiques...

J'ai découvert ce "groupe" formé d'un djcompositeurbidouilleurmusicien et des bidouilleursvidéobiduleetmachintruc... 2 personnages atypiques forment donc le groupe Gangpol & Mit, une réunion fracassante de deux fous du "bricolage".  C'est assez compliqué d'avoir des infos sur eux, même niveau discographie je suis un peu paumé, j'ai l'impréssion qu'ils ont plusieurs projets etc...

Bref, en tout cas, c'est très très "space" mais j'aime vraiment beaucoup. Ah oui.. pardon, j'ai commencé le paragraphe qui est juste au dessus par "j'ai découvert ce groupe"... et bien oui! j'ai découvert ce groupe dans le cadre du festival Panorama à Morlaix alors que le concert avait faillit être annulé pour cause de neige! Oui oui de neige.. à Morlaix... en Bretagne! c'était je crois... en 2005 si je ne m'abuse pas trop. Et c'était un grand kiff, un son de disjoncté avec des projections de vieux nanars comme L'Homme Puma (en très grand moment de cinéma). Bref, un grand moment d'énérgie en boite... d'ailleurs, le concert était dans la Mjc de morlaix, car il n'y'avait pas assez de monde (la neige tout ça) pour remplir le site habituel du festival! mais bref... très bon, très chaud, très fort, très bien.

En plus, les geeks pourront se réjouirent car il y'a des milliers de sons 16bits et autre bétise informatique qui forment les morceaux de gangpol & mit. Bref, j'aurai j'éspère l'occasion de vous en reparler car j'ai très envie de revoir ces ovnis. Et je vous laisse avec un tout pitit morceaux, qui est presque un simple exercice de style... mais bon, j'aime ça la percussion, les trucs qui se répètent avec des images dessus... ah vous saviez pas. et bien c'est fait.

Si quelqu'un arrive à définir le style de musique de ce groupe je suis preneur... Je sais même pas si les Inrocks ont un nom pour ce "style". Old-New-Electronica-smooth-hardcore?



Breaktime
envoyé par Gangpol-Mit

Publié dans Musiques

Partager cet article
Repost0

Into The Wild

Publié le par UniqueMan


Difficile de vous dire combien il est difficile de quitter Into The Wild !  Je viens tout juste de finir le lire le livre de Jon Krakauer (qui est donc le bouquin qui a inspiré Sean Penn). C'est vraiment une sensation étrange, j'avais envie que l'histoire ne s'arrète jamais, d'en savoir plus sur "Alexandre Supertramp" ! De continuer de lire les extraits qu'il à souligné dans les bouquins de Tolstoï et Thoreau... Le livre, comme le film nous laisse avec un sentiment d'amértume, un genre de sensation qui nous fait dire "mais qu'est-ce que je fou là" . Beaucoup de questions existentielles sont soulevées dans ce livre, beaucoup d'hypothèse du McCandless, beaucoup (trop?) d'hypothèse qui le font passer pour la moitié d'un dieu sur terre, très romantique, philosophique etc...

Bref, j'avais vu le film de Mr. Penn sans avoir lu le livre et j'en suis bien content, parce-que je pense que j'en aurai attendu vraiment beaucoup plus. Mais là comme ça, en n'ayant pas revu le film depuis sa sortie, j'ai quand même un très très bon souvenir et je pense que c'est une magnifique adaptation. D'autant plus que le livre n'a rien de très romanesque, c'est simplement une accumulation des faits, des hypothèses, des comparaisons, des suppositions et des déscriptions, de lieux, de paysages... Donc Sean Penn a ajouter la magie du cinéma par dessus, en créant de l'émotion, des belles images le tout sur une musique envoutante d'Eddie Vedder!

Que dire de plus, c'est un bon livre, intéréssant qui donne goût à l'évasion, et le film sublime tout ça, c'est beau ! ça donne envie de se bouger les noisettes, prendre le premier train et partir à l'aventure.

Il me reste quand même les bonus du dvd à regarder mais je vais attendre un peu, histoire de savourer un peu car il ne m'en reste plus beaucoup. Et après ça, il faudra que je regarde une deuxième fois Into The Wild pour vous confirmer ou non que c'est une bonne adaptation.

Je ne sais plus quoi dire, je suis un peu désamparé face au livre est au film, les deux me touche beaucoup, mélange de voyage, trip, road-movie, aventure, un brin de philo, des belles images, des écrits intéréssants, une superbe musique, des témoiniages touchants... beaucoup de chose, un grand bonheur vivifiant et salvateur! Encore!


Publié dans Critique sur un film

Partager cet article
Repost0

Faire du cinéma à tout prix !

Publié le par UniqueMan


L
e Blanking Blackburst n'est encore qu'une esquisse d'embryon qui arrive à peine à son préambule, mais petit à petit, de début en départ et de balbutiement en ébauche cette association en arrive aux préliminaires. C'est à dire aux projets de plus en plus palpables ainsi qu'a la concrétisation administrative de la chose.

Qu'est ce que je raconte?

Pour une fois, je vous parle d'un truc véritable, de la réalité bien réelle, pas du toc en plastoc avec des chaussettes! Pour faire rapide, simple, efficace et bref, voici en gros, en résumé, l'essentiel de cette démarche utopiste, scientifique et imparable pour faire le bien sur la terre.

Des milliers de gens sur notre planète rêvent de cinéma, de pouvoir, de paillette et de pellicule... sauf que pour pratiquer cet art, septième du nom, il vous faut, soit être sortie de la cuisse de dieu le père, soit être le descendant d'une Very Important Personality qui n'existe même pas, car ce ne sont que des représentations numériques dans des corps cyborgs d'une éspèce extra-terrestre!
Alors quoi? STOP, Lady & Gentleman il est l'heure de lever le point et de crier notre volonté créatrice, de réunir nos forces et de FAIRE DES FILMS dans le but (très modèste) de détrôner les puissants qui règnent sur la médiocrité médiatique et s'en font des toasts de caviare en or avec des poiles de fesse en diamant !

Que faire pour y arriver et à quoi sert cette association si mystérieuse?

L'idée est assez simple, et, j'imagine que ce "concept" existe déjà plus où moins...  mais où, qui, pourquoi? je n'ai pas trouvé alors, avec deux amis, nous l'avons concrétisé.

Beaucoup (mais vraiment beaucoup) de gens, essayent de faire des films dans leurs coins, avec un tout petit peu de matos, un bout de caméscope, un skateboard en travelling et le mure blanc de chez mamie pour faire des incrustations. D'autres écrivent des scénarii, gribouillent des storyborads, composent de la musique, font des one-man show dans leurs salle de bain et font des cascades aussi impréssionante que les yamakasi. Mais alors foutre bordel de dieu, pourquoi ne pas se regrouper et créer des films en partageant chacuns nos "savoirs" même si il ne sont "qu'amateurs"?



Le but de cette association est donc, de réunir les gens qui souhaitent se lancer dans une éxpérience incroyablement cinématographique ou juste un brin audiovisuelle en organisant dans la mesure du possible des "projections-rencontres" et en mettant à votre service un forum de discussion internetouille. Plus il y aura de monde, plus les "compétances" de l'association seront grandes et plus il sera facile de faire des films en mettant en relation les bonnes personnes.

Beaucoup de blabla, mais pour une fois je suis fière de moi et de mes petits camarades, car c'est une noble cause, pleine de rêve dans la tête mais qui peut et qui j'éspère va marcher !

Pour les gourmands, voici l'adresse du forum, qu'il faut refondre, redécorer et enlever les toiles d'araignées, mais qui est déjà là... CLIQUEZ ICI

Et pour les plus curieux, le "blog" plus où moins "officiel" de l'association Blanking Blackburst dirigé jusqu'a présent par un amis membre et co-fondateur de cette entreprise sans limite. Vous y trouverez des tests de logo, des logos et LE logo, notre logo complétement magnifique qui viendra s'ajouter à nos créations fantastiques et mystérieuses! ... CLIQUEZ ICI

Du lourd, du fat, du gros, encore plus fort que Sarkozy en planche à voile, vous êtes en train d'assister par correspondance aux préliminaires de l'association Blanking Blackburst.

Pour nous contacter directement,
blankingblackburst@gmail.com

 

 

A SUIVRE...

Publié dans Mr. Blog

Partager cet article
Repost0

1 2 3 > >>