Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Everybody Jump!

Publié le par UniqueMan

Il faut un début à tout hurlait encore hier soir mon poisson vert. Voici donc venu le temps d'ouvrire une séction PHOTO, parce-que oui, je fais des photos aussi! Bon bien sûr, c'est pas évident vu que je n'ai pas d'appareil, mais par un subtil subterfuge j'arrive à en dégoter un de temps en temps. J'en ai déjà quelqu'unes en reserve et d'autre viendront surement.

Pour commencer cette "séction" photo, en voici une qui n'est pas prise par moi. Mais qu'un prénomé EBI a prise. Mais pourquoi donc me direz vous? Parce-que je trouve cette photo assez chouette et en plus elle me représente alors vous devriez sauter au plafond, c'est pas tous les jours que je m'éxibe sur internouille.

Pour plus d'information sur ce fabuleu photographe qu'est EBI, veuillez cliquer ICI.

Publié dans Photos

Partager cet article
Repost0

Novembre

Publié le par UniqueMan

Novembre en deux film, pour moi ce serait:

L'Homme sans âgeDarling

 

Pour le reste:


Les Promesses de l'ombre: Cronenberg continue dans la ligné d'History Of Violence en signant un film sombre et froid sur la mafia Russe à Londres. Une belle réalisation, mais j'ai pas trop accroché

Darling: Une Marina Foïs comme vous ne l'avait jamais vu (excellente) pour un drame vraiment réussit!

Tête d'Or: Béatrice Dalles en train de faire une pièce de théâtre avec des détenus, le tout filmé en dv avec comme seul décors une prison. Une expérience hors du communs avec un certain charme inéxplicable qui s'en dégage. Un peu prise de tête mais intéréssant.

La Chambre des Morts: Une réalisation un peu bancale, entre polar français et thriller américain, on est un peu perdu dans cette histoire pas tellement soignée. Mélanie Laurent semble un peu patauger en inspécteur de police. Le tout n'est pas très réussit, mais les efforts de mise en scène rendent le film agréable.

L'homme sans Age: Le grand retour de coppola? Oui, je crois qu'on peu le dire, son film déborde d'idée (trop?) et nous ballade entre le fantastique, la réfléxion, l'amour et l'origine du language dans un film "paradoxale" mélant effets vintages et haute définition.

Les Deux Mondes: Divertissant et même franchement marrant par moment, Benoit Poelvoorde fait tourner un film rien que sur ces épaules. Belle performance!

Nous Les Vivants: C'est un film décalé et hors du commun décrivant par tableau des situations banales, absurdes où encore pathétique. Une vision amère, étrange et loufoque de la condition humaine. Drôle et envoutant.

Dead Silence: Ambiance réussit pour le réalisateur de Saw, premier du nom. Une atmosphere et un visuel très réussit, les personnages manquent un peu de profondeur mais l'essentiel est là pour que la sauce monte et ça fonctionne.

La Nuit Nous Appartient: Très réussit visuellement, les acteurs sont très bon, la réalisation assez perfectionniste fait plaisir à voir. Malgré tout, je n'ai pas plus accroché que ça. Mais je reconnais les qualités indéniables de ce métrage.

La Légende de Beowulf: Franchement, c'est du grand n'importe quoi, c'est marrant 2sec mais le scénario est vraiment poussif. 3Dstiquement parlant, la qualité est très inégale! Y'a beaucoup d'effet pour rien du tout et les visages sont assez inéxpréssif, les dernières images en sont une preuve édifiante. Bref, pas vraiment pire que la version avec nôtre Lambert préféré mais ça vol pas très haut.

Saw IV: Une franchise qui semble avoir trouver le bon filon, du gore et des caméras qui tournent autour. L'idée de narration est toutefois intéréssante car cet opus se déroule temporellement en même temps que Saw III. Bref, c'est quand même pas si mal foutu que ça et on attend de pied ferme Saw VI.

Once: Une sorte de "comédie musicale" charmante et envoutante sur la rencontre de deux musicien a l'abandon. Le tout sur une musique ballade pop anglaise savoureuse, un grand bonheur!

 

Ce soir, je dors chez toi: Une petite comédie balourde avec des moments drôles qui se compte sur le bout du doigt.

Publié dans Bobine 2007

Partager cet article
Repost0

Le Labyrinthe de Pan

Publié le par UniqueMan

 


Le Labyrinthe de Pan


Date de sortie : 01 Novembre 2006

Réalisé par Guillermo Del Toro
Avec Ivana Baquero, Doug Jones, Sergi Lopez...
Film espagnol.
Genre : Fantastique, Epouvante-horreur
Durée : 1h 52min.
Année de production : 2006
Interdit aux moins de 12 ans
Titre original : El Labirinto Del Fauno
Titre U.S. Pan's labyrinth



Synopsis

Espagne, 1944. Fin de la guerre.
Carmen, récemment remariée, s'installe avec sa fille Ofélia chez son nouvel époux, le très autoritaire Vidal, capitaine de l'armée franquiste.
Alors que la jeune fille se fait difficilement à sa nouvelle vie, elle découvre près de la grande maison familiale un mystérieux labyrinthe. Afin de découvrir la vérité, Ofélia devra accomplir trois dangereuses épreuves, que rien ne l'a préparé à affronter.

Chronique

L'heure de la consecration pour Del Toro

Bien que Le Labyrinthe de Pan soit classé dans le genre fantastique-horreur, c'est avant tout un film sur les réalités de la Seconde Guerre Mondiale en Espagne. Ce film pourrait se resumer par : l'irréel est une folie, mais le réel l'est encore plus... Dans ce cas là, que choisir ? Bien sûr, le sujet de la fuite dans un monde imaginaire pour échapper à l'horreur de notre vie n'est pas un sujet nouveau. Dernierement par exemple Le Monde de Narnia a exploré à quelque chose près les mêmes chemins que ce labyrinthe. Sauf que ce qui fait toute la différence ici, c'est que c'est bien traité ! C'est ce qui fait un bon ou un mauvais film d'ailleurs et celui-ci se "classe" dans les bons ! Le film est vraiment maîtrisé du début à la fin. Les acteurs jouent très bien bien que les personnages soient un peu caricaturaux mais assez représentatifs de l'époque. Sergi Lopez est fulgurant dans son rôle de fasciste voué à ses convictions. Au niveau de la partie fantastique, il faut bien parler de "partie fantastique" parce-qu'il y a au moins la moitié du film qui ne l'est pas. Les créatures sont visuellement terriblement impressionnantes, de même que les décors ! D'ailleurs le nom de Weta traine vaguement dans le générique (la boite d'effets spéciaux de Peter Jackson pour King-Kong par exemple) Mais les effets spéciaux sont principalement signés DDT avec David Marti en superviseur SFX maquillage et la boite Computer Café avec Everett Burrell en superviseur SFX visuels. Un grand bravo donc à eux deux pour avoir fait quelques heures sup'! Parcontre c'est assez déçevant de ne pas en voir plus de ce monde magique ! Il y a déjà assez peu de créatures et en plus certaines ont à peine le temps d'être présentées que c'est déjà fini, mais ça ne donne qu'envie d'en savoir plus et de se poser des questions. Mais est-ce qu'une surchère d'effet spéciaux aurait été un meilleur choix? Pas sûr pour un tel film.

Un petit conseil, c'est loin d'être un film pour les enfants, il y a des scènes d'une rare violence qui ne font d'ailleurs que renforcer la puissance du film, mais elles sont aussi capable de faire tourner de l'oeil plus d'un(e) spectateur(ice)... 



Ne prenez tout de même pas peur, certains effets ne sont peut-être là que pour le "fun" et un peu hommage aussi (les trucs gores). D'autres le sont principalement pour un souci de réalisme. Guillermo Del Toro est peut-être celui sur qui il faudra compter pour nous offrir de bons films fantastiques ! Ce n'est tout de même pas un novice en la matière, même au contraire! Des petites produtions aux grosses firmes américaines, Guillermo  arrive à donner sa "patte" personnelle de partout comme dans HellboyBlade 2 et en dehors de ça il réalise des choses qui lui tiennent à coeur comme Cronos son premier film, où encore L'Echine du Diable. Ce dernier se rapproche beaucoup du Labyrinthe de Pan qui fait partie évidente de la deuxième catégorie de ses films. (les plus petits budget plus intimiste). Avec ce dernier film Guillermo Del Toro s'affirme, se revendique et sa présence au dernier Festival de Cannes n'est pas anodine! Ce qui l'est parcontre c'est le fait que ce film magnifique n'est remporté aucun prix! Malgré un scénario sublime, des acteurs habités et un univers personnel édifiant! Ridicule. En tout cas la presse actuelle et le public ne s'y trompe pas et les honneurs se déclament à tour de bras.

Le Labyrinthe de Pan est LE film que vous devez voir en ce moment,  vous allez plonger dans un monde sombre, froid et dramatique mais remplis d'une poésie d'une beauté enhivrante. Un film à découvrire d'urgence!

PS : N'en attendez quand même pas la lune, c'est toujours une déception un film que l'on attend trop.

 

 
Article en lien: Guillermo Del Toro, le fantastique à l'éspagnole. (bientôt en ligne)

Publié dans Critique sur un film

Partager cet article
Repost0

Peter Jackson

Publié le par UniqueMan

Peter Jackson

 

Filmographie:

Publié dans Dossiers

Partager cet article
Repost0

Quentin Tarantino

Publié le par UniqueMan

Quentin Tarantino

Filmographie:

Publié dans Dossiers

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 > >>