Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Avida - Benoît Delépine, Gustave Kervern - 13/09/06

Publié le par UniqueMan


Avida

Date de sortie : 13 Septembre 2006
Réalisé par Benoît Delépine, Gustave Kervern.
Avec Benoît Delépine, Gustave Kervern, Velvet...
Film français.
Genre : Comédie
Durée : 1h 17min.
Année de production : 2005




Synopsis

Un sourd-muet et deux drogués à la kétamine ratent l'enlèvement du chien d'une milliardaire plantureuse. Elle en profite pour les forcer à réaliser ses dernières volontés.


Chronique

C'est beau hein? hein, c'est beau? C'est beau hein? hein .... hein? c'est beau....non, c'est pas beau?

Si vous avez aimé Aaltra, courrez voir Avida... C'est pas vraiment la même chose, c'est pas du tout la suite, mais c'est aussi absurde et décalé voir beaucoup plus! Beaucoup d'humour noir et de critique de la société sont aussi au programme ainsi que moulte référence aux artistes surréalistes (Dali...) ainsi qu'au cinéma de Bunuel, Tati et bien d'autre. Sans être à la hauteur des films dont il rend un hommage, Avida est un grand moment. Une suite de skeatch qui porte un regard acide sur la société, des plans contemplatifs devant des personnages étranges qui rappels un peu Eraserhead de David Lynch. Des situations complétement absurdes, loufoques et décalées. Des monologues ahurissant comme celui de Godard dans une apologie pour le chevreuil. Un noir et blanc granuleux, une image soigné et un très bon éclairage. Une musique enhivrante. Une large place aux actions hors champs qui laissent place à l'imagination du spéctateur. Des chips, un télécomande, un rinhocéroce, un chien reconstitué, du "machage" de chips, une montagne, la mer, un homard.... Vous êtes perdue, c'est de toute façon l'impréssion que vous aurez à la sortie du film, toutes ces choses, toute cette bétise, que faut-il en dire? que faut-il en penser? Ce qu'il y'a de sûr, c'est que ce film n'est pas fait pour tout le monde et que ce film est un joyeu bordel. Dans tout les cas, c'est une éxpérience à faire. Certains vont la subire d'autre s'y délécter. Un film aussi énorme que son affiche.

Publié dans Critique sur un film

Partager cet article
Repost0

Brazil2 #8 - Redondance

Publié le par UniqueMan


J
'aime bien ce magazine, je ne l'avais jamais lu dans sa première mouture... Oui parce-qu'avant Brazil2 y'avait Brazil tout court. Je trouve les articles intéréssants et j'aime bien l'approche "sans concession($)" sur le cinéma en général. Parcontre de temps en temps ce n'est tellement pas dans la dentelle que c'est un peu lourd à lire... Un peu comme mon blog par exemple, vous imaginez donc le bordel !

Dans le dernier numéro il y'a tout un dossier sur le Festival de Cannes justement un peu écrit à la "j'raconte plein de truc dans tous les sens", mais bref, moi j'aime bien.

Du coup, le sujet super passionant de ce poste, parce-que oui, de temps en temps je suis une pute et je balance... Dans cet article sur Cannes 2008 il y'a un gros bout d'une interview qui est deux fois à la suite et la même chose un peu plus loin sur du blabla je crois. Le truc un peu déroutant c'est que les passages se répètent pas toute suite, l'article continu son déroulement "normal" puis paf on repart en arrière.

Bref, rien de bien grave et on s'en tape la hanche sur les truites du désert mais ça ma un soupçon dérrangé alors, voilà, c'est dit, je vais beaucoup mieu maintenant.


PS: J'ai dans l'idée, d'éventuellement faire une page sur toute les revues de cinéma, c'est trop bien non? Mouais. super!

Publié dans Mr. Blog

Partager cet article
Repost0

Juillet

Publié le par UniqueMan

Juillet en deux films, pour moi ce serait:
 
Pour le reste:


Sonic Mirror
, documentaire passionant sur la musique vue par Billy Cobham. Je suis un peu partagé sur ce film car j'ai trouvé qu'il y'avait un manque de développement assez frustrant, en même en y'a t-il vraiment besoin?

L'Incroyable Hulk,

Hancock,

Eldorado

Wanted

Les Proies

X-Files - Regeneration

Wall E

Prom Night, Le Bal de l'horreur


J'aimerai voir:
- Kung Fu Panda, parce-que j'aime bien les films de 3D bidon!

Publié dans Bobine 2008

Partager cet article
Repost0

Panoramique de Paris #2.0

Publié le par UniqueMan


Panoramique pris du même endroit que le précédent pano. Mais cette fois-ci, il est constitué de quatre photos collées a la suite les unes des autres. Une vision beaucoup plus large donc. et c'est moins chouette à mon goût.

Publié dans Photos

Partager cet article
Repost0

Dragon Wars - Shim Hyung-rae - Direct To DVD08

Publié le par UniqueMan

 Attention, voici une grosse cascade cinématographique que j'effectue sous vos yeux ébahient! Je me félicite moi même car j'étais sur le point de faillir à plusieurs réprises à cause de ces dragons profondément ennuyant!

Dans l'idée de départ c'est plutôt chouette, c'est un des premiers bockbusters Coréen, donc dans un premier temps on ne peu que saluer la démarche. Quoi-qu'après vous allez me demander quel est l'interêt d'un pays comme la corée à sortire des blockbusters? Et là, je vous direz-que je suis pas éxpère en la matière mais pour moi les blockbusters non aucune autre utilité que celui de faire de frique! Raah les diables en éscarpin! Sauf que une fois que vous avez des sous-sous, vous pouvez tourner plus facilement plein d'autre film "plus petit" (dans le budget) et ainsi cette fois-ci faire des bons films? Non et puis bon, je vais pas non plus bouder les blockbusters! Attendez, STOP, trop de digréssion, je deviens fou (comme ça je l'étais déjà?).

Pour revenir à nos Dragons, parlons un peu de l'histoire. Alors déjà, on y capte rien!  La trame est simpliste au possible et même ennuyante (les méchants contre les gentils, youpiii!) Et bordel, ça fais 10fois que j'efface mes phrases en tentant vainement d'éxpliquer cette histoire avec des personnages qui sont les mêmes tous les 500ans (une histoire de réincarnation) avec un gros méchant presque digne de Sauron et son armée du Mordor avec pleins de béstiolles qui débarquent de la cuisse de jupiter! Et avec son armée et son gros dragon.. qui d'ailleurs est un serpent géant, il veut juste bouffer une nana. Je comprends qu'au bout de 500ans il ait envie d'approcher une fille, mais c'est pas avec une épée qui fait du feu qu'il aura ce qu'il voudra! Du coup, et bien il s'attaque à tout ce qui bouge (le cochon!) et réduit en cendre la ville de Los Angeles... Enfin bref, c'est plein d'incohérence et surtout un manque cruel d'éxpliquation a part un gros flashback 500ans plus tôt avec la même histoire qui nous apprends finalement pas grand chose a apart qu'il va y avoir des méchants dragons....

Dragon Wars

Dragon Wars se déroule donc à Los Angeles, où un journaliste découvre sur les lieux d'un "éboulement de terrain" un bout d'écaille qui nous donne droit à un savant flashback de lui même 15ans en arrière dans une boutique d'antiquité avec un vieu qui lui raconte une histoire sur les dragons et du coup, flashback de 500ans dans celui que 15ans donc un flashback de 485ans par rapport à l'action du film mais quand même 500ans par rapport au déroulement de l'histoire principale. Hein? bon... C'est pas grave.

(Entre parenthèse) "l'éboulement de terrain" dont il est question en début de film où le journaliste se rend ne semble inquiéter personne, tout est détruit sur plusieurs kilomètre et la terre complétement retournée mais tout le monde est calme. Peut-être pensent-il à une méchante taupe en colère? Les inconsciants!

Retrournons et notre histoire passionnante, Nous somme dans le flashback de 500ans (où 485 comme vous voudrez) et c'est l'époque où y'a des mecs avec des barbes blanches super top avec des sabres, des bambous, et mecs qui courent sur l'eau et bien sûr, déjà ces foutus dragons et ce méchant méchant tout méchant qui veut donner a manger à son gros serpent de compagnie, une nana qui aurait un truc trop bien si il la bouffe. C'est quoi, ça fait quoi? Et bien, aucune idée....

Dragon Wars

En tout cas, c'est quand même bien fait, cette séquence samouraillodragon est assez réussit (pas sur la réalisation et la narration, on capte peau de zébu) La 3D et les créatures, tout comme les décors non rien de fulgurant, mais en matière de bebette en 3d il y'a tellement eu de tas de pixel d'une mocheté sans précedent que là je trouve ça presque beau! Les séquences en fin de film avec des créatures dans tous les sens qui bousillent tout est quand même bien impréssionante!

Ah oui, j'en étais où, l'histoire, bordel, c'est tellement chiant, j'm'en souviens plus. Fin du gros flashback, le gamin n'a rien capté non plus! il repart un peu bredouille avec un collier moche autour du cou. Retour au déroulement "normal" du film. Le journaliste (qui étais le gamin avant, oui, comme vous êtiez petit avant, ne me dites pas non, je vous connais bien) se rappelant (heureusement qu'il y'a eu le flaskback quand même) qu'il doit conduire une fille dans une grotte se mets en quête de la trouver 5mins avant que la prophétie ne s'accomplisse. (bah oui avant le flashback il aurait pas pu s'en souvenir! logique!!).  Du coup il trouve la fille et.... et ne l'enmène pas a la grotte (bah oui, pourquoi il aurait fait ça, aucun interêt de faire ce qui était prévu!) et ils courent très vite (plus vite qu'une serpent d'un kilomètre de long avec une gueule pouvant sans doute avaler une bonne maison d'un coup) pour ensuite... euh... courrir très vite... et, conduire très vite, courrir très vite, conduire très vite (tout ça en échapant 150fois a la gueule du gros machin) pour ensuite se faire ratrapper et puis voilà (d'ailleurs j'ai toujours pas compris pourquoi à plusieurs reprises, le serpentdragon étant à 2cm de la fille ne la pas bouffer! il devait avoir envie de la déguster tout doucement j'sais pas.) (On me dit que c'est pour que le film ne s'arrête pas subitement... ah? bon.) (J'vais arrêter avec mes parenthèse on y comprend plus rien du tout) (Quoi?, qu'est ce qui se passe?) STOP.

PLAY: Je ne vais pas raconter la fin de l'histoire, parce-que j'en suis quand même pratiquement à 90%, je ne voudrais pas vous plomber ce chef-d'oeuvre. Je crois que je suis habité par le diable ce soir, j'avais juré de ne jamais déscendre un film, car il y'a toujours à quelques niveaux que ce soit des intentions louables, ce qui est d'ailleurs le cas sur ce film. Mais trop c'est trop. Qu'est ce que c'est que ce scénario bordel? Et surtout c'est réalisé avec les pieds, c'est chiant bordel!

Dragon Wars


Pour résumer en prenant ma réspiration tout en me concentrant:

Dragon Wars aurait-pu être un bon film, les effets spéciaux sont au rendez-vous et même si ils ne sont pas de toute beauté, ils sont très honorable! Mais la réalisation et la narration du film est vraiment trop chiante, le long flashback du début et bien fait mais trop bordélique. On nous balance pleins de noms, d'ésprit du bien, du mal, de grand sage, d'un couple amoureux, d'un grand méchant très méchant, sans véritablement d'éxplication et ce sera pareil pendant tout le film. Le seul but connu, il faut arrêter que tout les 500ans un grand méchant essaye de bouffer une nana qui à un truc trop chouette en elle... Pourquoi de quoi? rien... zizi! Je pense que le film aurait gagné à s'étaler un peu plus... Parce-que je pense qu'il y'a un véritable scénario derrière tout ça et qui tient la route mais on n'en voit que la surface et c'est bien dommage! Peut-être y avait-il matière a faire un trilogie épique sur les dragons tout en se balladant ) travers les époques à dos de dragons! Pour moi, un gros film fantastique avec un potentiel énorme plombé par une réalisation à coup de savatte et une intention de faire américain trop flagrante et du coup un peu pathétique.
Un film qui aurait pu prendre du Seigneur des Anneaux et du meilleur du Règne du Feu en mélangeant les légendes asiatiques sur les dragons mais là du coup... c'est ... n'importe quoi! Déçu donc et j'irais même jusqu'a vous le déconseiller!

Publié dans Critique sur un film

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 > >>