X Files - Régénération - Chris Carter - 30/07/08

Publié le par UniqueMan

 Complexe tâche que de revenir de vacance et de me remettre à parler des films... Surtout que pendant ces vacances je n'ai pratiquement vu aucun film! La raison est assez simple, qui dit, vacance dit repos, et même si voir des films est pour moi loin d'être une épreuve fastidieuse, il est quand même bon de temps en temps de faire un break pour les yeux! Sachant que dans mon travails je suis entouré d'une bonne vingtaine d'écran à longueur de journée... Vacance pour mes petits yeux donc et ça fait du bien! Mais sincérement, très vite, il y'a comme une sensation de manque! Serai-je drogué par le cinéma? Sans trop m'avancer et payer beaucoup d'euros à des psy... Je crois être en mesure d'affirmer que je suis un toxicomane cinématographique. Mais pour l'instant je ne veux pas guérir !  Mais parfois, certains trucs comme le "film" qui fait le sujet de ce message me donne envie de déccrocher!

Je ne vois pas trop par où commencer avec ce X-Files - Régénération que j'aurai presque envie de rebaptiser Dégénération tellement c'était un calvaire à regarder. Mais en bon samaritain que je suis, je reste jusqu'au bout des films aussi naveton soit-il. Comme vous avez sans doute eu l'occasion de lire plusieurs fois sur ce blog (si vous venez souvent, y'en à?) j'appelle ça une cascade cinématographique et celui-ci en est une belle!

Bon alors déjà, X-Files, moi j'aime assez, c'est une série que j'ai regardé pendant un bon bout de mon "enfance", les enquêtes aux frontières du réel mon souvent (pas toujours) beaucoup amusé et fait frissonner. En suite il y'a eu un film en 1998 (The X-Files - Le film) qui n'était ni plus ni moins une épisode de la série avec 30 minutes de plus et 10 fois plus de budget. Il était quand même assez différent car les aliens étaient présent très clairement alors que la série tourne et retourne sans cesse autour sans vraiment dire si oui où non les extraterrestres existes! Je n'ai pas trouvé ce film d'une grande réussite donc.

X Files - Régénération - David Duchovny et Gillian Anderson


Quelques années après voici que Chris Carter (le créateur de la série) décide de réssuciter Scullder et Mully pour (enfin?) nous dévoiler la vérité? (comme il est inscrit sur l'accroche de l'affiche). Alors que l'accroche de la série était "La vérité est ailleurs", je me suis immaginé (bêtement) que nous aurions droit à beaucoup d'éxplication sur les phénomènes paranormaux et qu'un scénario bien sentit nous plongerai dans des intrigues multiples et qu'en croyant nous dévoiller la vérité ils nous auraient en fait encore plus plonger dans l'obscurité. Bien ignorant je suis!

Peau de balle, les agents les plus mythiques reviènnent pour nous les briser pendant 1h44 de métrage foutrement longue avec un scénario proche du néant! Pourquoi attendre autant de temps pour sortir un truc pareil?. Scully est toujours Scully, en plus chiante! Pire qu'une gamine, elle passe son temps à chialer de partout Quand à Mulder il est... euh toujours Mulder sauf que le botox semble lui figer le visage, du coup il fait de l'ironie et des blagues vaseuses tout du long. La situation à un peu changée, ils ne bossent plus pour le FBI mais un jour une enquête à du mal à se résoudre alors on appelle Mulder pour résoudre l'affaire! Parce-que ouais, même si le FBI aime pas Mulder il est quand même super fort ce mulder, même qu'il arrive à planter des crayons à papier dans le plafond, trop terrible! le plus fort dans ce scénario c'est qu'il n'y'a rien de paranormal ? Du coup, toute la crédébilité s'écroule et se fracasse dans une ennuit profond qui tourne au ridicule tant ce film semble être torché à la truelle! Les cadres sont moches, l'image bof, les champs - contrechamps semblent tout droit venir d'une fiction réalisé par des élèves de première en section audiovisuelle. Il y'a des bugs de temporalité au niveau du déroulement des actions aussi... c'est toujours marrant de constater quand l'éspace de 10sec Scully parcour 500m dans la neige en mode supersonic! Remarquez, c'est peut-être ici là clef du paranormal du film?

X Files - Régénération - David Duchovny et Gillian Anderson

L'histoire tourne en rond autour des personnages qui après des dixaines d'années de cohabitation se cherchent encore! Visiblement ils "sortent" ensemble... et à un moment furtif du film est même évoqué le fait qu'ils est eu un enfant ensemble! Ils se posent des questions d'ado en crise d'identité et nous ça nous fou le cafard parce-que c'est pathétique est chiant à mourrir! (la scène de dialogue dans le lit)!

Le comble du ridicule vient s'ajouter à la toute fin du film non pas comme une cerise sur la gâteau mais plutôt comme un bout de boudin dans une bouillabaisse rance! Le générique de fin (bien moche) s'achève sur un plan avec Mulder et Scully (en maillot) ramant en direction d'une petite île en carton avec deux palmiers et une noix de coco! Au secour!


Pour résumer, ce nouvel opus d'X-Files n'a pas grand chose a voir avec la choucroute, c'est plus un film super mou est chiant sur fond d'enquête pseudo intriguante qui d'ailleurs est torché en deux seconde... a peine suffisant pour que l'on comprenent le truc! Du grand n'importe quoi à éviter d'urgence même si (il faut l'avouer) c'est sympa de retrouver ces deux (ex)agents!


 

Publié dans Critique sur un film

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Plutôt d'accord avec billet, Sculler et Muldy finissent par être vraiment rasoirs à la longue. Qui plus est, le ressort, "on s'aime mais on ne se le dit pas" est largement épuisé. Reste une série B sans dimension paranormale ni surprise.Cordialement.
Répondre