La vie ce n'est pas du cinéma - 001

Publié le par UniqueMan

LAVIECENESTPASDUCINEMA web

 

Manger du film, tel est mon régime. Dans le cinéma j'aime bien aller au fond des choses. Et comme je me suis quand même bien marré devant Piranha 3D du frenchy Alexandre Aja je me suis demandé "mais sapristi, d'où vient cette histoire de piranha?"

 

piranha1afficheCette histoire à débutée avec le film de Joe Dante en 1978 dans l'idée (pour les producteurs) de surfer sur l'aileron du requin des Dents de la mer de Steven Spielberg. Mais Piranha se démarque vraiment et se revèle être très efficace et rarement ridicule, même encore maintenant! Quelques années après (1981) sort Piranha 2: les Tueurs volants. Oui, vous avez bien compris "volants" ! Cette bêtise est réalisé par... attention les yeux, Mr James Cameron! C'est même son premier film. Il faut quand même savoir qu'il n'est pas le seul responsable car la production de ce film fut vraiment laborieuse, Cameron était au départ "simple" spécialiste des effets-spéciaux et toujours aujourd'hui personnes ne semblent savoir qui à fait quoi. Mais bon, je dois bien avouer que c'est poilant de voir des piranhas volants en plastique!

 

Visiblement cinéma et piranha ne fond pas si bon ménage car ce n'est pas souvent exploité. Je crois qu'il y'a eu un remake du premier en 1995 réalisé par Scoot P.Levy mais, je ne peux rien vous dire car je n'ai pas eu la "chance" de le voir. Sinon il y'a des trucs plus "extrêmes" comme  Killer Fish (L'invasion des Piranhas) 1979 ou encore Megapiranha sortie dernièrement en DVD pour profiter du succès du film d'Alexandre Aja. Ce dernier, je vais peut-être aller le voir à l'Absurde Séance le 20 novembre prochain...

 

Après bien sûr, comme souvent, dans la réalité réelle, le Piranha n'est pas un poisson si redoutable et n'attaque pratiquement jamais l'être humain, mais il est effectivement très vorace, carnivore et possède un sens aiguisé pour détecter la présence de sang. (ça vous fait une belle jambe?)

 

AmerAffichePourquoi je parle de tout ça deux mois après la sortie du film? J'en sais rien moi, il faut du temps pour trouver des films en rapport et surtout du temps pour les regarder. Bon sinon, je fais n'importe quoi, c'était pas du tout l'idée de ce message mais bon, c'est fait, c'est fait!

 

Le fond des choses, creuser... creuser mais jusqu'où? A force d'explorer les bas fonds du cinéma, j'ai un peu peur de ce que je peux y trouver. Mais heureusement la vie est bien faite et me fait pencher du côté cinéphile plutôt qu'une cinéphagie obscure du film du poisson suceur.

 

J'ai donc des places pour une projection au club de l'étoile du "Making Fuck-Of" de Fred Poulet à l'occasion de la sortie en dvd de Mammuth de Gustave Kervern et Benoit Delépine. Le Club de l'étoile, lieu "vip" vraiment classe où j'ai eu la chance de visionner 4 films de Dario Argento restaurés aux petits oignons et projetés en 2K avec en extra, présentation des films par monsieur Wild Side, le réalisateur du foutu chef-d'oeuvre AMER (qui vient de sortir en dvd) ainsi que monsieur Mad Movies: Fausto Fasulo. Mais je vais y revenir un peu plus en détails très vite!

 

Voilà ma vie, mes amours, mes problèmes de coeurs, mon cinéma. ( quelle biographie passionnante!)

 

A suivre: des trucs sur le cinoche.

Publié dans Mr. Blog

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
<br /> <br /> Amer un chef-d'oeuvre ? Une réussite formelle, sans doute. Mais que c'est laborieux à suivre. Ma patience a des limites... Le cinéma expérimental, c'est pas trop pour moi...<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
U
<br /> <br /> Pour ma part, j'ai vraiment adoré, mais parce-que justement, j'aime le cinéma expérimental ! J'aime qu'en un film sort des formes habituelles. Evidement c'est risqué et cela laisse pas mal de<br /> gens sur le carreau mais je trouve ça tellement plus sincère que de livrer un resucé "mainstream" pour plaire au plus grand nombre. Je dis pas ça pour me faire mousser et me la jouer underground!<br /> J'suis pas spécialement fan des films d'Andy Warhol par exemple mais pour le coup ce film AMER, ma vraiment touché car j'ai passé un moment très agréable en le visionnant.<br /> <br /> <br /> Amicalement,<br /> <br /> <br /> <br />