Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je vais bien, ne t'en fais pas

Publié le par UniqueMan

 Alors là! Chapeau, chapeau et des chapeaux de partout pour ce film "merveilleux". Je reviens de la séance et je suis encore sur le cul! pardonez-moi l'éxpréssion, mais ce film est tellement phénoménal qu'il vous assome dans un final fracassant! Les acteurs jouent merveilleusement bien et spécialement Mélanie Laurent qui est véritablement sublime dans ce rôle! Je vais bien, ne t'en fais pas est un film poignant, il vous cueille délicatement pour vous faire rentrer dans le quotidien de cette jeune fille de vingt ans qui à perdue son frère, elle va tout faire pour le retrouver et l'on suit son parcour émotionelle sans aucun répis. Philippe Lioret, le réalisateur de l'Equipier (entre autre) nous livre un grand film de cinéma, un grand drame avec une très bonne direction d'acteur et pleins d'émotions! Un film à voir, un film à vivre absolument! J'suis pas si souvent positif sur les films, mais là je vois pas quoi redire (a part que le projectionniste nous à projeter le film floue ARG!!!). Quelques détails dans la fin peut-être mais que je ne prendrais pas le temps de vous expliquer au risque de vous pourrir le film. Donc, voilà si vous avez envie de voir une superbe film plein d'émotion, c'est LE film qu'il faut voir. Bien sûr il y'a le vent se lève, mais c'est beaucoup plus polémique et beaucoup plus violent... donc à vous de voir.

Publié dans Critique sur un film

Partager cet article
Repost0

Le Vampire a soif

Publié le par UniqueMan

 Voilà, j'ai terminé ma "quadrilogie Cushing" Oui, bah oui, j'ai pas pu resister à 1€ le dvd, ce qui fait 4€ pour quatre film que j'ai bien aimé, c'est la moitié du prix d'une place de cinéma alors que demander de plus? Maintenant, que j'ai dis un petit mot sur les trois autres, je ne peux pas vous laisser comme ça, même si j'ai vu celui-ci ( Le Vampire a Soif )il y'a 3 où 4 mois. Dans cet épisode (oui, j'vais parler d'épisode maintenant c'est comme ça), l'inspecteur Cushing...euh Quennell pour les besoins du film enquête sur une série de crimes commis dans la lande. C'est une nouvelle fois une histoire de monstre mais qui est tourné comme un film policier. L'inspecteur soupçonne un professeur spécialiste en insectes qui fait des recherches sur un étrange papillon "le papillon à tête de mort". L'intrigue est un peu plus complexe que ça, mais je m'en souviens plus très bien. Ce film s'apparente un peu à La Mouche de David Cronenberg, il est certe bien moins flippant, mais il y reigne une ambiance terriblement angoissante. Le film date de 1967 et il est réalisé par Vernon Sewell ( La maison encorcelée ). Je trouve que Le Vampire à Soif est le meilleur "épisode" de cette quadrilogie Cushing, avec juste derrière le très bon La Chair du Diable (d'ailleurs c'est p'têtre lui le meilleur lol) ensuite, Le train de l'épouvante et en dernier L'île de la Terreur qui est le plus classique de tous. En tout cas ces quatres films sont un régal pour tout amateur du genre (fantastique/horreur des années 60).

Publié dans Critique sur un film

Partager cet article
Repost0

L'île de la Terreur

Publié le par UniqueMan

 J'enchaine directement avec L'île de la Terreur (Island Of Terror), j'ai pas pu resister plus longtemps, même à 3h du mat'. Ce film est réalié par Terence Fisher (une sorte de pape du genre qui à pondu des choses comme Le Fantôme de l'OpéraLe Chien des Baskerville). J'ai l'impréssion de suivre une série tv avec Peter Cushing en héro, bref. L'histoire est (comme toujours) relativement simple mais efficace. Un homme est retrouvé mort, mais pas d'une mort banale, il est tout moue, en fait il n'a plus aucun os à l'interieur du corps. C'est donc une mission spéciale pour le détéctive scientifique Cushing. Une fois rendu sur place (qui est une île deserte coupée du monde au large des côtés irlandaises), lui est d'autres scientifiques, vont découvrire une chose effrayante. Bref, un film de monstre de plus, mais qui tient en haleine jusqu'au bout, les monstres sont d'horribles poulpes à tête chercheuse qui suce les os de ses victimes, effrayant !Intéréssant mais c'est sans doute celui qui ma le moins marqué pour le moment. Peter Cushing se fait un peu voler la vedette par Edward Judd qui se la joue James Bond, c'est domage.

Publié dans Critique sur un film

Partager cet article
Repost0

Le Train de L'épouvante

Publié le par UniqueMan

 Encore un duo Peter Cushing / Christopher Lee, à croire que je les cherche ces deux là en ce moment! Le Train de l'épouvante de freddie Francis (tiens encore lui?) est une sorte de suite de court-métrage avec un autre scénario qui sert de trame! Pas forcément évident à faire pour l'époque (1964) parce-que j'imagine que ce genre de narration n'était pas chose courante. Freddie Francis s'en sort plutôt bien, avec (une fois de plus) l'aide préçieuse des deux comédiens principaux. Peter Cushing tient le rôle du docteur Schreck, une sorte de voyant à l'accent russe où je ne sais quoi! Il se retrouve en compagnie de quatre autre individu à bord d'un train et pendant leurs voyage, il va leurs prédire l'avenir...A chaque "voyance" un histoire, bien évidement fantastique, une histoire de loup-garou vengeur, de plante tueuse, de vampire et d'une "main qui tue". La cinquième histoire est celle du train avec le voyant qui est la trame de toute les histoires. La fin est un peu lourde, mais efficace. Bref un film à voir plus pour son côté "creepshow" de série d'épisode relativement court et assez inégaux mais certains fonctionnent très bien.

Publié dans Critique sur un film

Partager cet article
Repost0

Grand Corps Malade

Publié le par UniqueMan

 C'est sûrement l'un des meilleurs cd de l'année 2006, véritable poête des temps modernes, Grand Corps Malade fait découvrire le SLAM au grand public! Car bien que souvent plus intéréssant dans les textes que le simple rap, le salm est une forme d'art brute, puisque la plupart du temps aucune musique ne l'accompagne. Bien sûr dans son album très peu de titre sont effectivement "brute" il y'a toujours une trame sonore en fond pour faire passer la pillule. Parce-que je vous avoue, écouter du slam en cd sans musique c'est pas un énorme kiff lol. C'est quelque chose qui se regarde, qui se vie pour moi. Mais l'instrumentaliser un peu pour un cd est intéréssant... En fait je trouve ça géniale. Bref, Grand Corps Malade avec son album Midi 20 nous entraîne dans un voyage de mot, avec une magnifique histoire d'amour très métaphorique qui est d'ailleurs le "tube" de l'album me semble t-il, je crois même qu'il y'a un clip de cette chanson qui existe. Le reste des textes est une sorte de plaidoyer pour la vie, les belles choses et la "positive vibration". Contrairement à son nom, cet artiste n'est visiblement pas si déprimé que ça et même tout le contraire. Des chansons comme "Je dors sur mes deux oreilles", "midi 20" où encore "ça peu chémar" sont des vértiables morceaux positifs, il parle de sa maladie sans tabout et même s'en moque et la transforme en force.  Bref, un artiste à découvrire absolument si ce n'est déjà fait.

L'album Midi 20 de Grand Corps Malade est sortie le 12 Juin 2006 et comporte 16 titres (je crois que c'est son premier album "officiel en tout cas") Pour plus d'information, je vous conseil le site officiel qui est très sympa en cliquant >>>ICI<<<.

Publié dans Musiques

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>