Speed Racer - Andy & Larry Wachowski - 18/06/08

Publié le par UniqueMan

 Bon et bien aujourd'hui, c'est la finale, youpi... ah? et bien, j'avais complétement oublié et de toute façon j'ai pas la télé! Du coup, je vais au cinéma, ça faisait longtemps que je n'étais pas allé dans les salles obscures!

Pourquoi suis-je allé voir Speed Racer? J'en sais trop rien, je crois que c'est parce-que les frangins Wachowski sont derrière cette course automobile en bonbons sucés et que quand même Matrix, c'était pas tout mal. Même Bound, c'était bien foutu. Et même si je n'aime pas se qu'ils ont faient des suites matrixiennes (Matrix Reloaded et Révolution) je ne suis pas du genre à m'arrêter sur quelques broutilles.

Il faut reconnaître au moins une chose! Ces frangins sont des gros geek qui aiment en foutre plein la gueule à leurs spéctateurs! Et ils y arrivent sans aucun souçit. Les voitures virvoltent, les couleurs pétilles et le son vous débouche les tympans! Sincérement, moi j'ai eu du mal, c'est rigolo toutes ces couleurs dignes des plus grandes bonbonneries, mais ce surplus d'effet avec surtout toute ces transitions au bout d'un moment c'est fatiguant en plus d'être kitch au possible. Et puis surtout, le scénario bordel! Avec c'est grande morale à la con en fin de film! Franchement dans le style film de voiture de course, Cars de chez Pixar était néttement meilleur! Mais c'est quand même bien au dessus de Michel Vaillant!!! Vous ne vous rappellez pas de ce film? Tant mieux pour vous, et si vous n'avez pas eu la chance de le voir, éloignez vous-en le plus possible!

Speed Racer


Bref tout ça pour dire que ce film est très "beau" à l'éxtérieur mais qu'il n'y'a pas grand chose à se mettre sous la dent à l'intérieur. Et puis en fait, j'ai pas trop trop accroché au style visuel trop tape à l'oeil et démonstratif pour moi. Il y'a quand même de bonnes idées et quelques passages de course poursuite sortent du lot et nous donne un spéctacle assez époustouflant. J'ai d'ailleurs trouvé que l'ensemble était un peu inégal sur les effets spéciaux, dans le début du film surtout. Où alors c'est le temps de s'habituer au style?

Et bon, c'est quand même un gros film de gamin avec des voitures pleines de couleurs qui font vroom vroom et crash, vsiiioouuuuumm, brrrrrrraaaaaammm. Avec des blagues pourris et des personnages insupportables! Un scénario a deux balles et son happy-end a l'eau de rose. La mention "Film pour les enfants, dès 6ans" n'est pas là pour rien. Bien pour les gosses de 13-14ans je dirais.

Speed Racer - Emile Hirsch

Publié dans Critique sur un film

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article