Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

bobine 2006

Indigènes - Rachid Bouchareb - 27/09/2006

Publié le par UniqueMan


Indigènes

Date de sortie : 27 Septembre 2006
Réalisé par Rachid Bouchareb
Avec Jamel Debbouze, Samy Naceri, Roschdy Zem...
Film français.
Genre : Guerre, Drame, Historique
Durée : 2h 8min.
Année de production : 2005



Synopsis

En 1943, alors que la France tente de se libérer de la domination nazie, le parcours de quatre "indigènes", soldats oubliés de la première armée française recrutée en Afrique.
Abdelkader, Saïd, Messaoud et Yassin, réputés pour leur courage, sont envoyés en première ligne. Argent, amour pour la France ou pour l'armée française, foi en la liberté et l'égalité, leurs motivations divergent pour un même combat, libérer la France, les armes à la main.

Chronique

Le devoir de parole

Indignès de Rachid Bouchared remplit bien son "contrat". Son devoir de mémoire qu'il impose à l'histoire française qui semble avoir oubliée certains chapitres. Malheureusement ce n'est pas un cas isolé et il y'a encore beaucoup de film à faire avant que l'histoire enseignée en classe soit réaliste mais ce n'est pas le sujet. Ce film est plus là à titre documentaire, histoire de savoir ce qu'on vaicut tous ces soldats (africains). Parce-que sincérement, si l'on sort du contexte le film, les scènes n'ont rien de fantastique, pas de grande réplique, ni de grand moment de réalisation pour bercer le spéctateur. C'est un film qui ne capte pas continuellement, certains passages sont un peu râté, comme la scène finale et certaines répliques tombent un peu dans le vide.
Dommage donc, que le film ne soit pas plus "prenant" que ça. Sa risque même d'ennyer certains jeunes. Et franchement, le prix groupé d'interprétation masculine à Cannes et plus une reconnaissance histoire de donner quelque chose à ce film qu'autre chose. Difficile de ce mettre dans la peau de ces soldats avec des acteurs que l'on à l'habitude de voir dans des genres complétement opposés, Jamel Debbouze le premier, dure de le prendre au sérieux! De même que Samy Saceri après tous ses rôles de gangsters et autres...

Quatres soldats qui luttent pour la liberté.

M
ais au dela de son éxpérience cinématographique, Indigène existe principalement pour son message. Le but n'est pas de nous montrer des batailles épiques et de la bravour à revendre sur fond d'ésclavagisme exagéré. Le film montre (à quelque chose près) la réalité de la vie de ces soldats recrutée en Afrique que l'on à envoyé au casse pipe. Résultat, un film vraiment touchant qui (enfin) revèle certaines parties "cachées" de l'histoire française. Et rien que pour ça, il mérite toute l'attention du monde. Si vous êtes un minimum curieux et souçieux de connaître certaines étapes peu glorieuses de l'histoire, Indigènes est fait pour vous.

HS: On peu noter que notre cher président à pris le soin de faire un petit discour sur le sujet juste quelques semaines avant la sortie du film. Pure coïncidence bien sûr, surtout à quelques mois des réellections...

Publié dans Bobine 2006

Partager cet article
Repost0

Thank You for Smoking - Jason Reitman - 13/09/2006

Publié le par UniqueMan


Thank You for Smoking

    
Date de sortie : 13 Septembre 2006
Réalisé par Jason Reitman.
Avec Aaron Eckhart, Robert Duvall, Katie Holmes...
Film américain.
Genre : Comédie
Durée : 1h 32min.
Année de production : 2004



Synopsis
Lobbyiste séduisant et ambitieux, Nick Naylor met son charme, son talent et son sourire carnassier au service de la société Big Tobacco pour contrer les ravages de la politique de prévention contre le tabagisme.
De conférence de presse en talk-show télévisé, il défend l¹indéfendable, mais a du mal à convaincre son ex-femme qu¹il peut être un père modèle pour son fils.

Chronique

Lord of War II: Talking is a weapon

Sans être fantastique Thank You For Smoking de Jason Reitman réussit à nous divertire avec un sujet sérieux. Une comédie noire en quelque sorte. Plus que l'histoire d'un lobbyiste qui défend l'industrie du tabac, ce film "crache" sur les multinationales, les gouverneurs qui lutte pour des causes humanitaires pour se donner bonne conscience, le pouvoir de manipulation des médias et l'embobinage générale qui gouverne notre société actuelle. Tout cela est "dénoncé" sur un ton humouristique, ce qui est plutôt une bonne idée car le film n'est pas juste une accumulation de dénoncement. Thank You For Smoking surfe un peu sur les vagues des films qui dénonce du genre Super Size Me où dérniérement Une vérité qui dérange (qui surfe lui aussi sur cette vague "Moorienne" mais bref...). C'est quand même sympatique à voir. Certaines scènes de discussion sont vraiment délirantes, le film a un tel débit c'est assez ahurissant. Aaron Eckhart s'en tire avec les honneurs pour ce rôle pas forcément évident! Sauf que malgré ses engagements "visiblent" qui laissent un certain goût appre dans la bouche en sortant de la séance, ce film ne creuse pas assez son sujet. Le film s'ouvre sur un superbe générique tout en paquet de cigarette, sa commence par une présentation assez brillante du personnage et un discour fulgurant face à un malade du cancer et divers associations qui lutte contre le tabagisme. Une fois cette séquence passée, le film n'évolue guère, c'est toujours la même chose où presque, le personnage explique en long en large et en travers qu'il est un fabuleux embobineur et c'est tout. Il aura forcément un petit passage de remise en question et tout se termine en happy end très ironique certe mais un peu déplacé. Du coup malgré son sujet intéréssant et quelques passages quand même bien sympatique Thank You For Smoking n'est qu'une petite comédie qui aurait sûrement mérité une plus forte implication. Mais c'est leger, drôle et divertissant, alors c'est déjà pas mal. Si toute les comédies américaines étaient aussi "instructives" ce serait vraiment un grand pas!

Un film est rarement bon quand le réalisateur ne se mouille pas. Ici Jason Raitman se trempe simplement le bout de l'orteil mais le trempe bien.

Publié dans Bobine 2006

Partager cet article
Repost0

Président - Lionel Delplanque - 20/09/06

Publié le par UniqueMan


Président


Date de sortie : 20 Septembre 2006
Réalisé par Lionel Delplanque
Avec Albert Dupontel, Jérémie Renier, Claude Rich...
Film français.
Genre : Thriller
Durée : 1h 37min.
Année de production : 2005



Synopsis

Secrets d'Etat, convictions sincères, foules exaltées, train de vie royal, journalistes inquisiteurs, disparitions suspectes : les coulisses du pouvoir ou la vie quotidienne d'un Président. Entre l'amour d'un père pour sa fille et les contradictions d'un chef d'Etat, que reste-il d'essentiel quand on a le pouvoir suprême ?

Chronique

Les U.S.A. font des films sur les politiques depuis des années et des années (derniérement the Sentinel) alors qu'en france président est pratiquement une première! Alors que faire, se réjouire? Le Thriller politique est-il si merveilleux que ça? A en juger ce "président" c'est pas vraiment la gloire, l'intrigue est molle et la réalisation aussi! C'est certes une première dans le thriller politique "d'action" mais quand même. Tout n'est pas mauvais, Albert Dupontel s'en tire haut la main en président de la république magouilleur (qui à dit comme tous les présidents?). C'est quand même assez sympa aussi de voir les dessous du gouvernement et quelques scènes sont vraiment bien trouvées. Mais au final Président est un film sans saveur qui s'essaye à un genre, puis un autre et s'y ratatine. Ennuyant et frustrant malgré un Dupontel impréssionant!

Publié dans Bobine 2006

Partager cet article
Repost0

Quand j'étais chanteur - Xavier Giannoli - 13/09/06

Publié le par UniqueMan


Quand j'étais chanteur

Date de sortie : 13 Septembre 2006

Réalisé par Xavier Giannoli
Avec Gérard Depardieu, Cécile de France, Mathieu Amalric...
Film français.
Genre : Comédie dramatique, Romance
Durée : 1h 52min.
Année de production : 2005



Synopsis
Aujourd'hui, la rencontre d'un chanteur de bal et d'une jeune femme...

Chronique

Drôle et émouvant, Gérard Depardieu et Cécile de France crèvent l'écran! Xavier Giannoli nous livre un très beau film. Les critiques de cinéma parlent toutes d'un Depardieu nouveau et c'est effectivement le cas! Gérard réussit depuis longtemps à se fondre avec son personnage qui n'est finalement que lui même (où presque). Une mise à nue impréssionante sur fond de vieu tube des années 70's dans les pubs "bon chic, bon genre". Démodé pour certains, toutes une vie pour d'autres. Un très beau film à découvrir.

Publié dans Bobine 2006

Partager cet article
Repost0

Hard Candy - David Slade - 27/09/06

Publié le par UniqueMan

Hard CandyHard Candy

Date de sortie : 27 Septembre 2006

Réalisé par David Slade
Avec Patrick Wilson, Ellen Page, Sandra Oh...
Film américain.
Genre : Thriller
Durée : 1h 43min.
Année de production : 2006
Interdit aux moins de 16 ans



Synopsis
Hayley et Jeff se sont connus sur Internet. Elle est une très belle adolescente de 14 ans, et lui un séduisant photographe trentenaire. C'est elle qui a suggéré d'aller chez lui pour être plus tranquille, elle qui a voulu qu'il prenne quelques photos, elle qui leur a servi à boire et a commencé à retirer ses vêtements...


Chronique

U
n film qui porte vraiment bien son titre et sa superbe affiche! David Slade nous livre une histoire de rencontre peu commune!  Imaginez-vous avec une adolescente de 14ans qui vous chauffe, comment réagir? Sauf que cette histoire n'est que la surface du sulfureux Hard Candy. Contrairement à son nom et tout son tapage médiatique ce n'est pas un film d'horreur super flippant! Mais un film super flippant tout simplement, parce-qu'on ne sait pas par quel bout le prendre, d'un coup la vapeur de renverse et on ne sait plus distinguer le vraie du faux! Donc pas de monstre à l'horizon à moins que ce soit les deux protagonistes du film! Hard Candy est un film vraiment spéciale qui ne plaira pas à tout le monde avec ces idées bien tordues et son intention quelque peu prétentieuse. Mais il fait partie des films qui laissent des traces, que l'on oublie pas rapidement. Il vous est donc vivement conseillé si l'éxpérience vous tente. Expérience est bien le mot, c'est pas un film très conventionel qui se regarde le dimanche soir sur TF1.... Grand rendez-vous qui n'existe plus depuis la montée en puissance des séries TV d'ailleurs!!!

Publié dans Bobine 2006

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 > >>